Bienvenue

Eve Brenner est née le 11 septembre 1940 dans le Berry, à Saint Chartier de parents réfugiés. Son père, Ludwig Brenner musicien, sera dénoncé et déporté en 1942. Il ne reviendra jamais.

Sa mère, Jeanne Gadeau, catholique est née à Paris.

Elle avait choisie en tant qu'artiste de s'appeler DOGANA.

Elle cherchera en vain, durant 7 longues années à connaitre le sort de Ludwig.

Parisienne, elle apprendra à tondre les moutons, à carder et filer la laine et coudre des peaux de lapins pour habiller sa famille!

A la fin de la guerre, elle rentre à Paris avec ses trois enfants. Pour nourir sa famille, elle part en tournée avec l'orchestre qu'elle a remonté sans Ludwig.

Ce métier itinérant la mène à confier Eve, son frère et sa soeur à leurs grand parents maternels.

A 14 ans, bien que poursuivant de brillantes études au lycée, Eve Brenner l'orchestre de sa mère.

"Je jouais du piano, de la contrebasse et du saxophone appris au conservatoire,et je chantais..il fallait assurer le quotidien de mes frères et soeurs,mon frère étant étudiant en médecine et malade...18h /24H, la nuit nous cousions des costumes pour nos musiciens et nous.

Le matin j'allais à l'Opéra (Lille) pour travailler la danse classique".

Vers 16 ans, Eve décide de devenir danseuse professionnelle. Devenue danseuse , ma voix fit que l'on me proposa quelques petits rôles, Conservatoire de Caen puis Conservatoire National Supérieur de Paris, hors , étant musicienne avertie, on lui propose de chanter pour défendre les oeuves destinées aux prestigieux concours de Rome, puis ce fut au tour des grands Maître, Messiaen, Ohana, Constant, Xénakis, Boulez, etc.de lui demander de chanter leurs créations dans les Festivals.

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player